Tentative de déstabilisation de Jeanine Mabunda : Une pétition des femmes congolaises à l’assemblée

Les femmes des organisations féminines congolaises et associations des jeunes ont déposé vendredi 22 novembre 2019 à l’Assemblée Nationale, une pétition contre toute tentative de déstabilisation de l’honorable présidente de la Chambre basse du Parlement, Jeanine Mabunda.

Plus de 500 femmes se sont mobilisées à cette activité pour dire non à la déstabilisation de la présidente de l’Assemblée Nationale.

Au total, 1295 signatures des femmes congolaises et jeunes représentant la population congolaise, ont été récoltées soit, 885 signatures des femmes de Kinshasa et des jeunes, et 311 de celles vivant dans les zones touchées actuellement par les conflits. Des femmes, des hommes, des jeunes filles et garçons ont pris part à cet événement. Ils ont également plaidé pour la paix à l’Est de la RDC pour que justice soit faite pour tout le monde.

On pouvait lire sur les banderoles : « Le non  respect de la parité constitue une violation des droits de l’homme ; soutenons l’émergence du leadership féminin pour une gouvernance participative ;  Femme Congolaise lèves-toi, prend ton destin et émerge ; Hommes, acceptez le leadership des femmes pour construire ensemble un Congo fort et uni », des messages forts des organisations féminines de la RDC, adressés aux députés nationaux de la RDC.

Devant le Premier Vice-Président la Commission Droits de l’homme de l’Assemblée Nationale; le Secrétaire Général et Madame la Présidente de la Commission Droits de l‘homme, le Point Focal des femmes, Mme Faida Mwangilwa a déclaré : « Nous sommes venus dire à haute voix, stop à toute tentative de déstabiliser de façon gratuite l’honorable Jeannine Mabunda. Nous voulons la paix pour des milliers des femmes qui sont à l’Est du pays et la justice pour tout le monde de façon équitable ». Elle a insisté sur le fait que c’est un travail de plaidoyer mené par les femmes depuis des années, pour que la question de droit et de l’égalité soit une priorité. « Nous portons tout notre soutien à toutes les femmes leaders et au processus de démocratie dans notre pays la République démocratique du Congo », a-t-elle souligné.

L’honorable Christelle Vangu, présidente de la Commission Droits de l’Homme qui a reçu la pétition des femmes, a félicité et encouragé cette initiative des femmes. « Nous avons compris la réalité du combat féminin. N’hésitez pas à venir frapper la porte à chaque fois que vous auriez des propositions ou suggestions concernant les différentes thématiques », a-t-elle dit.

Il sied de rappeler que la présidente de l’assemblée nationale, Jeanine Mabunda Lioko, serait accusée par un groupe des élus de sa famille politique, d’incompétence et manque de leadership politique.

Génie Mulobo