Du 26 au 29 novembre 2019 à Kinshasa : Tenue du deuxième Forum National de la Société Civile de la RDC

Il se tient du 26 au 29 novembre 2019 au Pullman Hôtel à Kinshasa, la deuxième édition du Forum National de la Société Civile de la RDC. Le thème choisi est : « Repenser le rôle de la société civile en RDC ». Ces assises s’inscrivent dans le cadre du Programme d'appui au renforcement des capacités du Cadre de Concertation National de la Société Civile de la RDC mis en œuvre par le consortium D3C: Diakonia, Caritas, CENADEP, CCNSC avec l'appui de l'UE.

Selon l’ambassadeur de l’Union Européenne en République démocratique du Congo, Jean-Marc Chateigner, les présentes assises se tiennent dans un contexte particulier marqué par la première transition pacifique du pouvoir à la suite des élections tenues en décembre 2018. « Ce processus n’aurait pu réussir sans l’engagement de centaines de milliers de femmes et d’hommes de la société civile congolaise pour la défense de leurs idéaux et valeurs », a-t-il ajouté. Il a, à cette occasion dédié ce forum  à tous les citoyens-acteurs de la démocratie, dont certains ont perdu la vie dans leur combat pour la liberté.

« L’Union européenne vise soutenir la société civile congolaise dans sa triple-mission de prestataire de services sociaux de base; d’actrice de gouvernance pour une croissance inclusive et durable à travers sa participation aux dialogues sur les politiques publiques, conformément à l’Accord de Cotonou qui nous lie et d’actrice naturelle de changement par le dialogue et la veille citoyenne. La société civile de la RDC aspire à travailler dans l’unité, à être forte et professionnelle. Nous ne pouvons que l’encourager dans ce sens », a souligné l’ambassadeur de l’UE en RDC.

Pour lui, la force de la société civile peut s’évaluer aux combats qu’elle se choisit de mener et qu’elle a déjà remporté, mais aussi de sa capacité de résilience face à l’adversité. La société civile congolaise est forte de plus de 90 millions de citoyens organisés à travers près de 45 000 organisations de la société civile, dont seulement 15.000 sont légalement formalisées ou en voie de l’être. Ces organisations sont de toutes tailles parsemées dans tous les coins de la République. Elle détient une profonde et riche connaissance des réalités du pays, complémentaire de celle des autres parties prenantes au développement, comme l’Etat. « Nous devons écouter cette voix. Nous sommes là, nous les partenaires de la République Démocratique du Congo pour apprendre de vous et vous écouter comme des partenaires. Nous avons des leçons à tirer sur les résultats actuels des partenariats », a-t-il noté.

Il sied de noter que le Comité National Femme et Développement (CONAFED) prend également part à ces assises à travers sa Secrétaire Permanente, Jeanne Nzuzi Nsamba. Cette deuxième édition du Forum National de la Société Civile de la RDC se clôture ce vendredi 29 novembre 2019.

Génie Mulobo