Du 31 mai au 06 juin à Kinshasa : PADMPME enregistre les femmes entrepreneures à Kinshasa

Le projet d’Appui au Développement des Micros, Petites et Moyennes Entreprises, “PADMPME” enregistre les femmes entrepreneures dans sa phase des financements de la sous Composante/ Appui aux femmes Entrepreneures. Les enregistrements ont débuté le lundi 31 mai et se clôturent le 06 juin. Le Comité National Femme et Développement, CONAFED est l’un des sites choisis pour cette opération.

L’information passe de bouche à l’oreille, les réseaux sociaux en font également large diffusion. Aussi d’autres médias comme la radio et la télévision. Un engouement ce matin au siège du CONAFED. Conditions : être femme ou fille, avoir 18 ans ou plus munie de sa carte d’identité et être capable d’exercer une activité agroalimentaire ou commerciale…

Perpétue, la quarantaine est venue s’enregistrer. Elle estime que l’appui du PADMPME pourrait changer la vie la femme congolaise, celle qui contribue actuellement à la survie du ménage. “La femme doit être autonome. Elle ne peut pas toujours attendre de son mari car ce dernier peut ne pas être capable de couvrir les deux bouts du mois, a-t-elle dit.

Pour sa part, Daniel Mamba, l’enregistreur pour le compte du projet, pense que dans une semaine ils sont disponibles d’enregistrer plus de femmes pour le bien de toute la République.

Signalons que cette sous Composante fournira un appui direct aux femmes Entrepreneures qui sont engagées dans les activités de production, transformation et services, sous forme des subventions et d’assistance technique à plus long terme. Elle aidera aussi les femmes qui travaillent de manière autonome à faire du réseautage.

Génie Mulobo