A travers OXFAM : FEMNET renforce les capacités des organisations membres du CONAFED et FWA sur le plaidoyer et Men to Men

Des participants en atelier de Kikwit

Pour préparer la campagne de plaidoyer qui sera lancée en fin novembre, dans le cadre du projet de « Réseau de femmes renforcé pour plus d'impact (FEMNET) », Oxfam a organisé une formation des formateurs du 18 au 26 octobre 2021 à Kikwit dans la province du Kwilu à l'intention des organisations membres du Réseau Femme et Développement REFED/CONAFED et FWA, sur le plaidoyer et les activités "Men to Men". Cet atelier facilité par Mme Elisabeth Monzili, consultante indépendante, avec l'appui de FEMNET à travers OXFAM, a connu la participation des différentes autorités de la province du Kwilu pour leur implication dans la promotion de la femme ainsi que dans la lutte contre les violences basées sur le genre (VBG).

Activité "Men to Men"

Pendant 8 jours, plus de 30 participants à ces assises ont été édifiés sur le plaidoyer ainsi que des acticités « Men to Men » en focus group. La consultante à ce projet, Mme Elisabeth Monzili a centré sa matière sur la Gestion Axée sur les Résultats (GAR) à travers la gestion du cycle de projet, l’analyse sociale qui est la base du plaidoyer. Cette démarche a amené à ressortir l’Arbre à problème pour identifier le problème, les causes et les effets. Aussi, l’Arbre à solution pour donner des pistes des solutions aux différents problèmes identifiés ; ainsi que le bulletin de performance.

photo de famille

« Nous avons également appris la gouvernance, la participation citoyenne qui est le socle de la citoyenneté. Car, la réussite d'un plaidoyer implique la participation des décideurs politiques dans ce que nous faisons », a souligné une participante à cet atelier.

La Consultante, facilitatrice de l'atelier

A la fin de cette formation, la consultante a remercié le maire de la ville de Kikwit pour son implication dans le combat que mène la population de son entité. Aussi, les participants pour leur assiduité au cours de cet atelier. « Nous avons parcouru une étape avec vous. Nous avons commencé par le basic avec la gestion du cycle de projet ; la gestion axée sur le résultat ; la programmation inclusive pour qu’il y ait une participation significative des organisations de la société civile; la sphère d’influence ; la formulation et la mise en œuvre des politiques publiques ; l’analyse sociale ; la voie d’influence ; la campagne de plaidoyer et les différents indicateurs …. », a-t-elle expliqué. Elle a encouragé les participants à faire des alliés, à se tenir main dans la main hommes et femmes ensemble, à faire de la synergie fonctionnelle pour le bien être de la province du Kwilu et de la RDC en général.

Travail de groupe

Le Maire de la ville a pour sa part encouragé les participants à cette formation des formateurs, à donner le maximum sur terrain avec des nouvelles connaissances acquises et d’aller de l’avant pour le développement du Kwilu.

Exercice

Pour sa part, la représentante d’OXFAM, Lord Ongong a remercié les autorités de la province du Kwilu à savoir, le maire de la ville de Kikwit et les différents bourgmestres présents à ces assises, d’accompagner des organisations membres de FEMNET dans le cadre du projet de renforcement des capacités des ongs féminines du Kwilu. « Nous avons besoin de l’implication des autorités politico-administratives parce que le domaine de plaidoyer est axé sur le droit », a-t-elle déclaré.

Les participants ont à leur tour, remercié Femnet à travers OXFAM pour son appui pour le développement de Kwilu.

Génie Mulobo