Présentation

En novembre 1997, un atelier national sur le « Gender », rassemblant 66 délégués (dont 6 venant de chaque province), est organisé à Kinshasa à l’issue duquel la « Commission Technique Femme et Développement » du CNONGD (Conseil National des Organisations Non Gouvernementales de Développement) devient le « Comité National Femme et Développement », en sigle CONAFED.

Par ailleurs, cette session propose un programme d’action triennal qui est soumis à une ONG des Pays-Bas : « Bilance ». Après des séances de travail entre les deux parties, l’association néerlandaise accepte d’assurer le financement des activités qui ne débutent en fait qu’en mai 1998.

Depuis mai 1998, le Réseau CONAFED a élaboré 3 plans d’action triennaux et a été successivement administré par deux présidentes du C.A. et un Secrétaire Permanente encore en place conformément à la volonté exprimée par ses membres.

Depuis le 21 décembre 2004, le CONAFED a accédé à son autonomie juridique en faisant adopter à l’unanimité ses textes statutaires au cours de son Assemblée Générale Extraordinaire. Ce processus d’autonomisation a été accepté et approuvé par l’Assemblé Générale du CNONGD de juin 2007 organisée à Kisangani dans la Province Orientale. Comme nous pouvons le remarquer, la présence et le travail du CONAFED dans toutes les provinces de la RDC (y compris dans les endroits les plus reculés) lui donne une envergure nationale et fait effectivement du CONAFED une première organisation nationale spécialisée en genre en RDC. Son action  a dépassé les limites des seules organisations membres affiliées sur le terrain et son fonctionnement est conforme à la loi sur les ASBL de la RDC.